Mariage de Céline et François

par Matthieu Lumen photographe de mariage à Rennes

Photographe de mariage à Rennes

Il y a des moments moins propice à la photographie. C'était le cas lors de cette prise de vue au mariage de Céline et François. Et c'est la cas très souvent d'ailleurs durant les journées de mariage. Le soleil est au plus haut dans le ciel et la lumière écrase les ombres et élève violemment les contrastes. De plus, le blanc de la robe de mariée est éclatant sous ce soleil. Des conditions très compliquées pour la photographie, vous l'avez peut être expérimenté. Il est toutefois possible de transformer cet handicap en avantage.

Le contexte

Les mariés le sont depuis quelques minutes seulement ! A la sortie de l'église, le soleil brille de mille feux pour fêter leur union. Un coin ombragé nous permet de faire quelques photos de groupes et ainsi éviter les yeux plissés dans le noir des ombres des arcades sourcilières. Il est temps de rejoindre le lieu de réception, tout le monde étant impatient de boire un verre à la santé de Céline et François.

Un ami s'est proposé de les y conduire dans sa superbe Mustang de 69 fraichement rénovée. Impeccable, la carrosserie noir brillante du bolide procure des reflets merveilleusement bien sculptés avec l'aide du soleil au zénith.

La composition

La robe blanche des mariées et le soleil d'été me font opter pour une sous-exposition de mes photos. C'est à dire qu'elles sont toutes un peu sombres à la prise de vue. Ce choix me permet d'être sûr de conserver des détails dans la robe. Lors du travail de post-production je récupère les éléments des zones restées sombres. L'inverse (retrouver les plis de la robe blanche sur une image plus clair) est souvent plus périlleux.

Le contraste lumineux dû aux rayons puissants de notre étoile est un atout pour le noir et blanc. Et d'autres paramètres me font opter pour le monochrome. J'ai encore du mal à analyser pourquoi, mais, les images pour lesquelles je choisi le noir et blanc ont un plus émotionnel. Une âme.

Le monochrome est aussi un choix de part la scène elle même et ses écarts de tons. Les robe et chemise blanches de Céline et François sont opposés aux teintes foncées de la voiture, du costume du témoin et de la rue noyée dans l'ombre. La différence de tons les mets en valeur et on ne voit qu'eux au premier regard. D'abord Céline de part sa présence sur l'image et la mise au point sur elle. Puis François au fond, et ensuite seulement on cherche les détails suggérés dans le reste de l'image.

La voiture noire, pourtant brillante, et ses reflets de carrosserie, apporte un élément graphique essentiel au cliché. Le témoin de François vient "fermer" le cadrage à droite. Son attitude sérieuse, ses lunettes et costume noirs ainsi que son regard hors champs, comme si il surveillait quelques chose, lui donne un air de garde du corps. Cette physionomie procure une importance supplémentaire aux mariés et un côté décalé.

 

Si vous voulez en voir plus visitez ma page portfolio ou continuez sur la page blog pour plus d'histoires

Matthieu Lumen - Photographe de mariage à Rennes

matthieulumen@gmail.com - 07 68 99 60 45

siret: 821 243 748 RCS St Nazaire